Commune de PLEYBEN
Commune de Pleyben

1918

Pour nous tous, 1918 marque la fin de la première Guerre Mondiale. Voici aussi venue l’heure de la commémoration, retour salutaire sur notre passé, celui d’où nous venons. Temps du souvenir et de l’hommage, il est avant tout celui de l’analyse et de la réflexion pour nos plus jeunes.

Si 1918 est l’année de l’arrêt des combats, elle est aussi l’année des bilans.

Tout d’abord les bilans meurtriers des différents belligérants, français, belges, russes, italiens, anglais, portugais, canadiens, australiens, néo-zélandais, allemands, roumains, turcs, etc… ; le bilan géographique, la renaissance de la Pologne, l’écroulement des empires russe, austro-hongrois, ottoman, l’arrivée des USA sur la scène internationale, sans oublier l’Allemagne réduite à passer sous le joug des vainqueurs ; enfin, les conséquences économiques et financières que personne n’avait osé imaginer.

Bref, rien n’était gagné. Cette Grande Guerre faisait passer le Monde d’un siècle à l’autre, du 19ème au 20ème, de l’utopie du progrès à la réalité d’un massacre européen de 12 millions de morts.

Organisée par la mairie de Pleyben et dédiée à tous ces soldats, d’ici ou d’ailleurs, qui se sont levés pour s’opposer à l’envahisseur, une exposition - différente de celle de 2014 - se tiendra du dimanche 11 novembre au dimanche 18 novembre inclus à la salle de l’Arvest et réunira des panneaux pédagogiques, des cartes, des uniformes, des vitrines, des journaux et des documents photographiques d’époque et divers matériels.

Elle contribuera, avec l’aide de spécialistes, à guider les visiteurs dans cette approche de fin de Guerre, celle qu’on a surnommée, prématurément d’ailleurs, la Der des Der.

Des conférences qui se tiendront dans la salle de l’Arvest viendront compléter cette exposition qui sera ouverte de 9H00 à 20H00 en continu. Entrée gratuite.


                                                                                                                                                        

                                                                                                                                                        Yvon Kerurien

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris